L’immobilier est, depuis des années, une valeur refuge pour bon nombre de Français souhaitant investir. Mais si depuis toujours ces investissements se font en direct, une autre forme d’investissement immobilier s’est développée depuis plusieurs années. On parle alors d’investissement en pierre papier, ou en SCPI. Mais comment investir en SCPI et quels sont les avantages d’un tel placement immobilier ?

Investir en SCPI : les avantages

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

Une SCPI, ou Société Civile de Placement Immobilier, est une société détenant et gérant un parc immobilier. Concrètement, il s’agit d’une société de gestion qui va acquérir plusieurs biens immobiliers dans le but de les louer, et donc d’en tirer des revenus locatifs. En tant que particulier, il vous est possible d’investir dans une SCPI et de devenir ainsi copropriétaires des biens immobiliers détenus par cette dernière. Ce sont ces investissements qui permettent à la société d’acquérir ses biens immobiliers. En contrepartie de votre investissement, la SCPI vous reverse une partie des revenus locatifs (proportionnellement au montant de votre investissement). Cela peut alors prendre la forme de dividendes, avantages fiscaux, ou bien d’une plus-value à la revente, selon le type de SCPI dans laquelle vous investissez.

 

Quels sont les avantages d’investir en SCPI ?

L’accessibilité

Investir en SCPI reste relativement accessible d’un point de vue financier puisque l’acquisition se fait sous la forme de parts. Vous pouvez donc acquérir le nombre de parts que vous souhaitez en fonction de votre projet et de votre capacité de financement. Toutefois, le ticket d’entrée est à l’appréciation de chaque SCPI. Celui-ci reste néanmoins très souvent modeste, de quelques centaines à quelques milliers d’euros.

Par ailleurs, vous accédez à de nombreuses informations en ligne sur les différentes SCPI et pouvez ainsi les comparer afin de trouver la plus adaptée à votre projet. Vous pouvez par exemple être conseillé et investir sur Portail-SCPI.fr.

 

La rentabilité

Les SCPI offrent généralement des taux de rentabilité stables et élevés. En effet, le rendement moyen en 2020 toutes SCPI confondues était de 4,18%, et a atteint 10,40% pour l’une d’entre elles. De plus, les SCPI signent des baux commerciaux avec leurs locataires de 3, 6 ou 9 ans, garantissant ainsi une certaine stabilité dans leurs taux de rentabilité.

Cependant, la rentabilité varie selon les sociétés et le type de SCPI. En effet, il existe 3 principaux types de SCPI : les SCPI de rendement, tels que Pierval Santé par exemple, les SCPI fiscales, et les SCPI de plus-value. Les objectifs suivis ne seront donc pas les mêmes pour toutes. Si les SCPI de rendement visent la rentabilité, les SCPI fiscales cherchent davantage à réduire les impôts sur le revenu. Quant aux SCPI de plus-value, il s’agit là d’un investissement à plus long-terme puisque l’objectif sera de générer une plus-value immobilière à la revente.

 

La facilité de gestion

Il s’agit d’un avantage indéniable de l’investissement en pierre papier. En effet, en achetant des parts, vous détenez (indirectement) un patrimoine immobilier mais n’avez aucune contrainte de gestion ou de trésorerie ! Des professionnels de l’immobilier se chargent en intégralité de la gestion immobilière et de la trésorerie de la société. Les loyers locatifs vous sont par ailleurs reversés nets de frais.

 

La sécurité et la mutualisation des risques

Les SCPI possèdent généralement un patrimoine immobilier plus large que ce que vous pourriez posséder en investissant seul. De plus, elles répartissent géographiquement leurs biens immobiliers. Cela permet ainsi de mutualiser les risques sur plusieurs immeubles et secteurs géographiques, et d’assurer des revenus en continue, même en cas de sinistre ou d’impayés par exemple. Par ailleurs, sachez qu’il vous est possible d’investir dans des SCPI distinctes afin de diversifier encore davantage vos investissements.

Enfin, les SCPI sont placées sous la responsabilité de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers). Cette dernière apporte un cadre légal et règlementaire à la SCPI et lui impose une transparence fiscale et d’informations. Ainsi, en tant que copropriétaire, vous recevrez un bulletin d’information chaque trimestre ainsi qu’un rapport annuel une fois par an.