C’est le placement préféré des Français, loin devant les livrets d’assurance-vie ou l’investissement en bourse. Et pour cause ! Véritable valeur refuge, la pierre constitue aujourd’hui l’un des derniers placements sûrs et rentables. Soucieux de générer un revenu complémentaire pour préparer leur retraite et faire face aux imprévus, les Français sont de plus en plus nombreux à se tourner vers l’immobilier locatif. Il faut dire que les raisons ne manquent pas : le fait est que le besoin de se loger sera toujours présent, l’immobilier est un actif tangible rassurant, les taux sont historiquement bas et l’effet de levier permet de mettre à profit sa capacité d’endettement en plaçant un faible apport personnel. Autant de raisons de sauter le pas et d’investir dans l’immobilier locatif. Mais pour éviter les pièges et garantir la réussite de votre investissement, voici tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer. Suivez le guide !

investissement locatif

 

Respecter les trois règles d’or de l’investissement locatif

Un bon investissement locatif se loue facilement, se revend facilement et prend de la valeur dans le temps. Ces trois grands principes reposent sur l’un des critères les plus importants en immobilier : l’emplacement.

Mais alors, où investir ? Pour le savoir, il faut analyser le marché afin d’identifier les villes et les quartiers avec le plus fort potentiel. La tension locative, le rendement brut moyen et l’évolution des prix au mètre carré sont les principaux indicateurs à suivre. Il vous faudra également prendre en compte la démographie ainsi que la proximité de commodités (transports, commerces, écoles supérieures). Autres facteurs indispensables pour identifier les villes les plus porteuses : le dynamisme économique, le patrimoine culturel et les projets d’urbanisme en cours et à venir. Gardez à l’esprit que rien ne vaut une bonne expérience terrain pour appuyer l’analyse de la data !

 

Bien définir sa stratégie d’investissement locatif en amont

Attention, un “bon investissement locatif” pour votre voisin ne le sera peut-être pas pour vous et inversement. En effet, tout dépend de la stratégie d’investissement choisie. Elle se définit en fonction de vos objectifs, de votre capacité de financement et des risques que vous êtes prêts à prendre.

 

  • Stratégie Placement : Il s’agit de l’investissement le plus sécurisé et le plus prisé en raison de son emplacement en plein cœur de ville. Ce type de bien se loue et se revend très facilement, mais les prix au m² seront nécessairement plus élevés. Il est donc parfaitement adapté pour ceux à la recherche d’une plus-value sur le long terme.
  • Stratégie Équilibrée : C’est investir dans des biens plus éloignés du centre-ville, dans des quartiers en transformation et résidentiels. Les prix y sont moins élevés qu’en hyper centre et permettent de saisir des opportunités avec un bon équilibre entre rendement et plus-value, tout en limitant les risques.
  • Stratégie Développement : Il s’agit d’investir dans une zone périphérique de la ville, où les prix de l’immobilier sont plus accessibles et les rendements offerts plus attractifs. Mais cela représente une prise de risque plus élevée. Les biens sont moins esthétiques et la location plus contraignante avec parfois plus de difficultés à trouver des locataires et un risque plus élevé de vacances locatives (laps de temps écoulé entre deux baux), ce qui peut représenter un manque à gagner.

 

Gérer seul ou déléguer son projet d’investissement locatif

Si vous décidez de réaliser votre projet seul, pensez à mettre en place des alertes et à consulter régulièrement les annonces pour ne rater aucune opportunité. En effet, la demande étant généralement supérieure à l’offre, il vous faudra être particulièrement réactif et disponible.

 

Afin d’éviter les mauvaises surprises, soyez attentif au moindre détail lors de la visite et vérifiez certains éléments comme le dossier de diagnostic technique, les documents de copropriété, les factures ou encore l’état locatif avant de vous positionner sur le bien. Que vous souhaitiez investir pour la première fois ou que vous soyez un investisseur aguerri, il vous faudra donc avoir un minimum de connaissances en immobilier et de temps à consacrer au projet.

 

Si cela vous fait défaut, vous ne devez pas pour autant abandonner l’idée ! Vous pouvez choisir de passer par un service d’investissement locatif clé en main comme Bevouac par exemple, qui vous accompagnera dans la réalisation de votre projet. Du financement à la mise en location en passant par le juridique, la rénovation et l’ameublement, les investisseurs qui font appel à ce type de services bénéficient d’un accompagnement de A à Z leur permettant d’obtenir les meilleures opportunités du marché et d’économiser jusqu’à 250 heures de travail en moyenne.