Immobilier : bilan 2020 et perspectives 2021

Plus de 900 000 transactions immobilières et une hausse des prix au mètre carré de +6,5% en France. Voici les chiffres que nous pouvons retenir de l’année 2020 pour le marché immobilier.

Ainsi, si la crise sanitaire a fait baisser le nombre de transactions immobilières, les prix, eux, ont continué de progresser. Quelles ont été les conséquences des confinements successifs sur le marché immobilier ? Quelles sont les perspectives qui semblent se dessiner à l’horizon 2021 pour celui-ci ?

 

Quel bilan pour le marché immobilier en 2020 ?

Le début d’année 2020 a été très dynamique avec des prix élevés, des taux d’intérêts très bas et un nombre de transactions importants. En effet, les prix immobiliers ont connu une hausse record de +4% par mètre carré sur l’ensemble du territoire français. A titre de comparaison, sur la même période en 2019, les prix/m² n’avaient augmenté que de +2,3%.

Par la suite, le marché de l’immobilier s’est retrouvé quasiment à l’arrêt durant le premier confinement. Cela a entraîné une chute des transactions de 80% ! Toutefois, l’immobilier reste une valeur refuge pour beaucoup de français, qui ont simplement repoussé leur projet immobilier à l’été. Ainsi, de nombreuses transactions immobilières ont pu reprendre dès le début du déconfinement.

Le deuxième confinement n’a pas eu autant d’impact sur le marché immobilier puisque les gens y étaient plus préparés. Par ailleurs, chez WELMO, nous avons l’habitude de réaliser toutes les étapes de la vente à distance et en visioconférence. Nous avons donc pu continuer à accompagner sereinement nos clients dans leurs projets immobiliers pendant le confinement.

En dépit de la crise sanitaire, de nombreux projets immobiliers ont donc pu aboutir cette année. Cependant, il faut noter que l’évolution du marché du crédit immobilier a pénalisé certaines personnes, et particulièrement les primo-accédants. En effet, les taux sont restés bas toute l’année mais les conditions d’octroi se sont durcies. Les accords de crédit ont donc été moins nombreux et les dossiers plus longs à être finalisés.

 

Évolution du nombre de transactions immobilières dans l’ancien en France ces 10 dernières années

immobilier : évolution du nombre de transactions immobilières entre 2010 et 2020Source : Statista

 

Quelles perspectives pour l’immobilier en 2021 ?

Un environnement propice au crédit immobilier

Malgré une année 2020 difficile pour de nombreux français, ces derniers ont toujours confiance en l’immobilier, puisque 76% d’entre eux considèrent qu’il s’agit du bon moment pour acheter (étude Le Figaro).

De plus, il semblerait que ce soit le moment idéal pour emprunter. En effet, les taux bancaires restent historiquement bas et les banques ont de nouveau assoupli les conditions d’accord de prêt. Ainsi, le taux d’endettement maximum est désormais de 35% (vs. 33%), la durée maximale du crédit a été rallongée de 2 ans (27 ans vs. 25 ans), et la part de dérogation des banques est passée de 15% à 20%.

 

De nouvelles envies des français en termes d’immobilier

Les acquéreurs sont bel et bien présents sur le marché immobilier, mais les évènements de 2020 ont changé leurs habitudes.

Le télétravail s’est fortement popularisé et nombreuses sont les personnes souhaitant avoir un espace bureau dans leur maison ou appartement, ou encore posséder un balcon ou un jardin. De plus, les employés qui le peuvent partageront surement leur temps entre le bureau et la maison. Cela peut se traduire par plus de temps de trajet domicile-travail mais celui-ci est beaucoup plus acceptable s’il est effectué que 2 jours par semaine plutôt que quotidiennement. Les achats immobiliers dans les villes moyennes proches des métropoles devraient donc s’intensifier.

Tous ces éléments font pour l’instant baisser l’attrait qu’ont les acquéreurs pour les grandes villes, au bénéfice des villes moyennes et métropoles régionales, qui se dynamisent de plus en plus. Entre autres, les villes du Sud et de l’Ouest, souvent reconnues pour leur qualité de vie, semblent être très prisées en 2021.

 

Des prix immobiliers toujours en hausse

Concernant les prix de l’immobilier, ceux-ci ne baisseront vraisemblablement pas, et continueront même leur croissance. Tant qu’un déséquilibre entre l’offre et la demande subsistera, les prix immobiliers continueront de croître.

Il y a donc encore de belles perspectives tant pour les acheteurs que les vendeurs en 2021.

 

Si vous avez un projet d’investissement immobilier, 2021 pourrait également vous offrir de belles opportunités. Mais cette année ayant chamboulé le marché immobilier, les villes où il faisait bon investir hier ne sont plus forcément les villes où il fait bon investir aujourd’hui. Découvrez dans quelles villes investir en 2021.

 

Chez WELMO, nous sommes organisés depuis notre création à gérer les transactions immobilières à distance grâce à des outils novateurs et performants.

 

Dans le contexte actuel, de nombreux acheteurs demandent d’abord à visiter en visioconférence. Voici un petit aperçu :

Pour plus de conseils vidéos sur comment réussir la vente de votre bien immobilier, abonnez-vous à notre chaîne YouTube !