Dois-je baisser le prix de vente de mon appartement ?

 

Vous vous demandez si vous devez baisser le prix de vente de votre appartement car vous n’avez pas de visites ou pas d’offres d’achat ? Évaluer correctement votre bien est une des étapes les plus difficiles dans la procédure de mise en vente sur le marché, mais également la plus importante ! Mais alors comment savoir si je vends mon bien à un prix trop élevé ?

Si vous proposez un prix de vente trop élevé, la vente de votre appartement risque de trainer sur plusieurs mois. C’est d’ailleurs sûrement dans cette situation que vous vous trouvez actuellement. Vous n’êtes sûrement pas le seul car un bon nombre de vendeurs ont tendance à surévaluer leur bien !

Nous vous proposons aujourd’hui quelques conseils qui vous aideront à savoir si vous devez baisser votre prix de vente de votre appartement / maison.

 

Je n’ai aucune visite pour mon appartement

Malgré tous vos efforts, il se peut que vous n’ayez aucune demande de visite. Si c’est le cas, c’est sûrement parce que votre appartement est plus cher que ceux du quartier.

Les futurs acquéreurs préfèrent alors se tourner vers des biens immobiliers plus abordables. La plupart du temps, si le prix de vente de votre bien a été surévalué, c’est parce que vous avez souhaité le fixer seul sans passer par un professionnel. Mais lorsque vous avez fixé votre prix :

  • Aviez-vous une réelle connaissance du marché de l’immobilier de votre secteur ?
  • Avez-vous mis de côté la valeur sentimentale que vous lui accordez ?

Si la réponse est non à ces 2 questions, alors vous devriez sûrement baisser le prix de vente de votre appartement…

Analyser le marché immobilier

Pour en être sûr, le meilleur conseil que l’on puisse vous donner c’est de vous renseigner autour de vous, de regarder des annonces immobilières similaires à votre bien, de vous intéresser à ce qui est déjà proposé. Vous aurez ainsi une approche des prix de vente pour un appartement du même type. Cette analyse du marché vous permettra d’aligner votre prix et ainsi ne pas laisser filer des potentiels acheteurs qui trouvent votre prix actuel trop élevé.

Faire appel à des agents immobiliers

Une autre solution est de faire appel à des professionnels de l’immobilier qui pourront vous aider dans l’estimation de votre bien. L’avantage est que vous pourrez avoir une approche plus approfondie des ventes qui ont été faites sur votre secteur. Ils prendront également en compte les différentes caractéristiques de votre bien, de quoi avoir une estimation précise et complète ! Profitez-en, c’est gratuit !

A lire également : L’estimation immobilière

 

Mon appartement est en vente depuis plusieurs semaines

Ne laissez jamais trainer la vente de votre bien au-delà de 3 semaines en espérant que le marché immobilier change ou qu’un futur acquéreur arrivera du jour au lendemain ! Ce sont les premières semaines qui sont les plus déterminantes, alors si vous en êtes à ce stade, il est effectivement nécessaire de se poser les bonnes questions quant à votre offre de vente.

Puisque vous n’arrivez pas à trouver le futur acquéreur de votre bien immobilier, vous devez comprendre ce qui le rebute lorsqu’il va lire votre annonce immobilière. Il peut s’agir de photos mal prises, d’un prix de vente trop élevé, mais également d’une annonce mise en ligne depuis trop longtemps !

Les potentiels acheteurs pourront associer le fait que l’annonce immobilière soit apparue il y a un moment à un manque de qualité. De plus, si un bien est en vente depuis longtemps, la personne en face de vous voudra le négocier et donc plus le prix de votre appartement se dépréciera avec le temps.

Dois-je revoir le prix de vente affiché dans ce cas ?

Pour que les acheteurs s’intéressent réellement à votre bien, commencez par revoir le prix de vente de votre appartement à la baisse. Pensez ensuite à supprimer les anciennes annonces pour en refaire une fraîchement nouvelle pour laisser penser que votre bien vient d’apparaître sur le marché.

 

J’ai beaucoup de visites mais aucune offre

Beaucoup de visites ne veut pas forcément dire finalisation de la vente. Vos visiteurs peuvent être intéressés par votre appartement mais freinés à l’achat du fait de défauts que vous avez omis de mentionner dans l’annonce ou d’un prix trop élevé par rapport aux prestations proposées.

De nombreux facteurs peuvent impacter positivement mais également négativement le prix de votre bien immobilier.

 welmo

Un appartement peu lumineux
welmo Un environnement bruyant
welmo Un bien situé en rez-de-chaussée
welmo Un étage élevé sans ascenseur
welmo Des travaux importants à prévoir
welmo Un mauvais agencement

 

Tous ces petits défauts vont avoir une influence sur le prix de votre appartement. Si la luminosité et l’agencement feront baisser le prix de vente de façon minime, des rénovations ou travaux de grande ampleur peuvent avoir un réel impact ! Alors, si votre appartement nécessite de gros travaux, il est nécessaire de vous mettre en dessous du prix moyen du marché pour éviter que les acheteurs se dirigent chez la concurrence.

A lire également : 3 étapes pour réussir les visites de son bien immobilier

 

Conclusion : vers une baisse de votre prix de vente ?

Le prix de vente de votre appartement doit être revu à la baisse ? Comment s’y prendre ensuite ?

Lorsque vous allez baisser le prix de vente de votre appartement, il faut que la baisse ait un réel impact pour pouvoir attirer des potentiels acquéreurs. Elle doit donc être suffisamment significative, sans quoi votre bien risque de vous rester entre les mains encore un moment…

Il est également important de ne pas changer le prix tous les quatre matins ! Les potentiels acquéreurs qui auront repéré votre annonce s’en rendront forcément compte et vous risquez de perdre toute crédibilité.

Se mettre à la place de l’acheteur

Enfin, il faut que vous choisissiez un prix stratégique. Pour cela, mettez vous à la place de l’acheteur ! Il va surement effectuer ses recherches de biens en fonction d’une fourchette de prix qu’il aura déjà définie au préalable. Visez un prix situé sous le seuil psychologique : par exemple, un prix de vente à 299 000€ plutôt qu’à 305 000€ vous aidera à toucher le plus d’acquéreurs possible.