Faut-il un apport personnel pour obtenir un crédit immobilier ?

Lorsque vous souhaitez souscrire un crédit personnel dans le but d’acheter un bien immobilier, l’apport personnel est un élément clé. Un apport en fonds propres important facilitera la négociation avec votre banque. Qu’est-ce que cet apport et comment le constituer pour augmenter vos chances d’obtenir un prêt à de bonnes conditions ?

 

Qu’est-ce que l’apport personnel ?

L’apport personnel est l’un des facteurs les plus importants dans toutes les demandes relatives à un crédit personnel pour l’acquisition d’un bien immobilier.

Les prêteurs exigent souvent que l’emprunteur paie d’abord un certain pourcentage du coût de la propriété à partir de sa propre source de fonds. En pratique cet apport personnel permet à l’emprunteur de s’acquitter des frais annexes à la transaction immobilière.

Cet apport est primordial dans la phase de négociation des conditions de votre prêt immobilier car dans la plupart des cas, sans celui-ci, votre demande sera tout simplement refusée par l’organisme prêteur.

 

À combien doit s’élever cet apport ?

Avant de demander un crédit personnel immobilier, il est recommandé de calculer le montant de vos économies disponibles en fonds propres afin de financer un pourcentage de l’ achat de maison ou de votre appartement.

Il n’existe pas de montant minimum prédéfini concernant le montant de votre apport personnel mais de manière générale le prêteur exige que votre apport personnel couvre les frais de notaire et de garanties. Ces frais annexes correspondent environ à 10 % du prix de vente de votre achat immobilier. En fonction de votre dossier, du montant de votre épargne et de la conjoncture actuelle, ce pourcentage peut augmenter et peut même parfois atteindre un minimum de 40 % d’apport personnel.

Imaginons que vous souhaitez acquérir un bien d’une valeur de 240 000 €. Votre banque peut vous demander un apport de minimum 24 000 €, ce qui correspond à 10 % du prix de vente.

Bon à savoir : au plus votre apport personnel sera conséquent, plus vous aurez de chances d’obtenir un prêt avec de bonnes conditions auprès de votre banque.

 

Quels avantages apporte l’apport personnel ?

L’apport sert avant tout de moyen de rassurer l’organisme prêteur. Une personne faisant une demande de crédit personnel qui est capable de gérer ses finances et mettre de l’argent de côté est une personne responsable qui sera capable de rembourser les mensualités.

De plus, plus votre apport sera élevé et moins les risques pour le prêteur seront élevés. Vous serez donc dans une position favorable pour négocier un taux d’intérêt plus intéressant ou diminuer les coûts annexes relatifs à l’ouverture d’un crédit immobilier.

 

Sources de provenance de l’apport

Théoriquement les sources de fonds permettant de constituer votre apport personnel correspondent à votre épargne personnelle :

  • donation,
  • compte courant,
  • héritage,
  • épargne logement,
  • revente d’un autre bien,
  • etc.

Il est possible d’acheter à deux avec un apport différent de chacune des deux parties.

Bon à savoir : les prêts à taux préférentiels peuvent également constituer un apport aux yeux des banques. Si vous n’avez pas de fonds propres assez élevés, renseignez-vous concernant les prêts aidés comme le prêt à taux zéro ou le prêt action logement.

 

Peut-on obtenir un emprunt sans apport ?

Il n’est pas impossible de contracter un crédit personnel sans apport. Néanmoins trouver une banque qui accepte de vous accorder un prêt à 100 % s’annonce compliqué.

Il est nécessaire dans ce cas de figure de constituer un dossier en béton et être capable d’apporter des preuves qui démontrent votre capacité à rembourser les mensualités de remboursement.

Votre banque analysera les revenus de votre ménage ainsi que votre taux d’endettement. Vous devez également être capable de démontrer que vous avez un emploi stable et donc des sources de revenu fixes.