Loi Carrez : définition et calcul

« 56m2 carrez » on voit le terme partout sur les annonces de vente de bien immobilier, mais alors que veut dire cette fameuse loi carrez ? Qu’englobe-t-elle et à qui s’applique-t-elle ? Welmo fait le point pour vous.

Qu’est ce que la loi Carrez ?

La Loi Carrez est un diagnostic qui permet d’attester de la surface privative d’un bien après déduction des surfaces occupées (murs, cloisons, marches, cages d’escalier, gaines, embrasures de portes / fenêtre, etc). On dit qu’on calcule alors la surface « plancher » d’un bien.
La Loi Carrez est entrée en vigueur en 1997, permettant donc de calculer la surface privative de votre logement.

A qui s’adresse la Loi Carrez ?

La loi Carrez s’applique uniquement aux biens immobiliers en copropriété que votre bien soit une maison, un appartement ou un local commercial dont la superficie est supérieure à 8m2.
Le diagnostic Carrez est obligatoire si vous souhaitez vendre votre appartement ou maison. Il devra figurer sur les différents documents de vente notamment sur la promesse unilatérale de vente et d’achat ainsi que sur le compromis de vente.

A quoi sert la Loi Carrez ?

La loi carrez sert à protéger les acquéreurs lors de leur achat immobilier, ainsi la surface d’un bien est calculée de la même façon chez tous les propriétaires. Il est plus facile de s’y retrouver et ainsi pas de « tricheries » sur les surfaces de biens immobiliers. Tout le monde calcule sur la même base.

 

Calcul de la loi Carrez

calcul loi carrez

Ce qui est pris en compte dans le calcul de la loi Carrez

La loi Carrez calcule la surface de plancher construite privative fermée en dur d’une hauteur minimum d’un 1m80.
Dans le calcul on ne tient pas compte des :

  • murs ou des cloisons
  • cages d’escaliers, gaines ou embrasures de portes et fenêtres
  • planchers des parties des locaux d’une hauteur inférieure à 1m80
  • lots ou fractions de lots d’une superficie inférieure à 8 mètres carrés
  • caves, jardins, garages ou places de parking
  • boxes, annexes ou greniers aménageables
  • balcons ou terrasses ouvertes

Surface privative vs. surface habitable : quelles différences ?

La mesure de superficie par la loi Carrez se rapproche de la surface habitable « Loi Boutin » hors si les deux ont beaucoup de similitudes, la loi Boutin est plus stricte dans son calcul. Voici un tableau qui vous aidera à comprendre les différents éléments pris en compte dans les calculs de surfaces privatives et habitables :

  Surface privative
Loi Carrez
Surface habitable
Loi Boutin
Combles aménagés Oui Oui
Combles non aménagés Oui Non
Greniers Oui Non
Sous-sols Oui Non
Réserves, remises Oui Non
Vérandas, loggias, volumes vitrés Oui Non
Terrasses, balcons Non Non
Jardins, cours Non Non
Caves Non Non
Garages, parking Non Non

Vous êtes propriétaire bailleur ? Vous avez l’obligation de mentionner la surface habitable du logement dans le cadre d’une résidence principale sur le bail de location. Dans ce cas, c’est la loi Boutin qui est utilisée et non la loi Carrez.

Et pour plus d’information pour comparer les différentes surfaces d’un bien immobilier rendez-vous sur notre article : Calculer la superficie de son logement.

 

Quand dois-je effectuer le diagnostic Carrez ?

Si vous êtes le propriétaire du bien immobilier, vous devez faire réaliser le métrage Loi Carrez dès que vous souhaitez mettre votre bien en vente. Rappelons que celui-ci est obligatoire pour tout lot en copropriété de plus de 8m2.

Si vous êtes acheteur, gardez en tête que le diagnostic loi carrez est nominatif. Donc si vous pouvez vous baser sur le diagnostic fait par l’ancien propriétaire pour connaitre la surface ; vous devrez à votre tour faire faire un diagnostic à votre nom. Le cas échéant s’il y a un litige dans le futur vous ne serez plus couvert par la responsabilité civile du géomètre-diagnostiqueur.

 

Qui doit effectuer le diagnostic Loi Carrez ?

Si la loi ne vous interdit pas de faire vous-même les mesures de votre bien, vous devrez répondre à un cahier des charges complexe. Assurez-vous donc de bien en prendre connaissance pour éviter toute source d’erreur qui pourrait alors mettre en péril la vente de votre bien.

Si votre bien contient des pièces mansardées, il sera plus compliqué de calculer sa surface puisqu’il vous faudra prendre en compte uniquement la partie de la pièce avec une hauteur supérieure à 1m80.
La solution la plus simple et la plus sûre est encore de faire appel à un professionnel. Des diagnostiqueurs immobiliers peuvent alors venir effectuer le diagnostic à votre place. Si vous avez d’autres diagnostics immobiliers à faire pour votre appartement / maison, nous vous conseillons de tous les grouper en faisant appel au même diagnostiqueur, ainsi vous éviterez de multiplier les frais de déplacement.

L’autre avantage de faire appel à un diagnostiqueur professionnel est que ce dernier engage sa responsabilité lors de la remise du diagnostic. Ainsi, s’il s’avère qu’il y a un litige sur la surface ou une erreur vous serez alors couvert.
Le diagnostiqueur fera non seulement des mesures précises de votre bien mais étudiera également les actes de propriétés ainsi que le règlement de propriété. A l’issue de quoi il vous délivrera une Attestation de superficie privative Loi Carrez.

calcul superficie loi carrez

Combien coûte un diagnostic Loi Carrez ?

Le prix du diagnostic loi carrez dépend de votre bien immobilier, de sa surface mais également du diagnostiqueur auquel vous avez fait appel.
Pour vous repérer il faudra prévoir en moyenne entre 60 € – 100 € pour un appartement et entre 100 € – 130 € pour une maison.

Ces prix sont fournis à titre indicatif, nous vous invitons à demander des devis à différents professionnels pour pouvoir comparer. Certains vous proposeront même des packages incluant plusieurs diagnostics ce qui peut être plus avantageux pour vous in fine.

 

Combien de temps le diagnostic est-il valide ?

Le diagnostic loi carrez a une durée de validité illimitée dans le temps ! Vous pouvez donc le faire faire à tout moment et le conserver. Cependant attention si vous faites des travaux qui impactent la surface de votre bien, vous devrez alors effectuer un nouveau diagnostic.
Et il ne s’agit pas uniquement de travaux d’agrandissement, comme vu précédemment si vous posez un escalier, abattez une cloison ou changez une porte, ceci peut avoir des répercussions sur le nombre de mètres carrés de votre bien.
Si vous vendez votre bien et que le diagnostic a été fait il y a quelques années, nous vous invitons également à vérifier que le professionnel existe toujours. Car si ce dernier n’existe plus vous ne serez plus couvert par sa responsabilité civile en cas de litige.

 

Que se passe t-il en cas d’erreur ou de litige concernant les mètres carrés ?

La loi tolère une marge d’erreur de 5% au bénéfice du vendeur. En revanche, si c’est l’acquéreur qui se rend compte qu’il y a une marge d’erreur de 5% inférieure à la surface déclarée, il peut alors se retourner contre le vendeur.

Attention car si tel est le cas, soit l’acquéreur annulera tout simplement la vente soit il demandera une baisse de prix de ce dernier. En effet, durant un an à compter de la signature de l’acte de vente, l’acquéreur est en droit de vous demander une diminution du prix de vente du bien proportionnelle aux mètres carrés manquants.

Si c’est vous, en tant que propriétaire vendeur, qui faites une erreur sur la surface du bien qui se trouve être finalement supérieure à celle annoncée dans l’acte, vous n’aurez aucun recours pour le changer. D’où encore une fois l’intérêt de s’appuyer sur un professionnel pour calculer sa surface carrez.

 

A retenir

Le diagnostic Loi Carrez fait partie des diagnostics obligatoires à effectuer lors de la vente de votre bien immobilier si celui-ci entre dans les critères vu ci-dessus. Faire appel à un professionnel vous permettra :

  • d’éviter de possibles erreurs dans le calcul de la superficie de votre bien
  • de regrouper tous vos diagnostics et ainsi faire des économies

Un projet de vente ? Estimez gratuitement le prix de votre bien immobilier directement en ligne.

Welmo, 1ère agence immobilière en ligne vous accompagne dans la vente de votre bien immobilier.