• Visite virtuelle

La nouvelle façon de vendre son bien immobilier

Pour vendre leur bien immobilier, les Français ont 2 options principales : entre particuliers ou par une agence immobilière.

Les trois quarts des Français tentent de vendre leurs biens immobiliers entre particuliers, en postant des annonces sur des sites tels que LeBonCoin ou encore PAP.

On en devine aisément la raison principale : éviter les commissions d’agences.

En effet, l’agent immobilier ayant géré une transaction immobilière perçoit un pourcentage sur le montant de la vente.

S’il doit vous être communiqué et visible, il faut savoir que le pourcentage n’est pas réellement encadré par la loi. Il est en moyenne compris entre 4% et 8% du prix de vente du bien, ce qui représente généralement entre 10 000 € et 50 000 € de commission !

Pour rappel, une commission fonctionne comme dans cet exemple :

M. PICHARD souhaite vendre son appartement 300 000 € net vendeur, donc il souhaite avoir 300 000 € dans sa poche suite à sa vente.
Il va voir une agence dans son quartier, qui lui propose de le commercialiser, moyennant une commission de 5% en cas de vente, soit 15 000 €.
Ainsi, l’appartement sera affiché en agence et sur internet à 315 000 € (300 000 + 15 000).
Il faut donc qu’un acheteur soit prêt à mettre 315 000 € pour acquérir l’appartement de M. PICHARD.

On comprend donc logiquement, qu’à de tels montants, les vendeurs souhaitent les éviter.

Ils se disent qu’en s’impliquant dans leur vente, en y mettant un peu du leur, ils peuvent se passer d’agent immobilier et, en reprenant l’exemple ci-dessus :

  • vendre plus facilement en commercialisant à 300 000 € au lieu de 315 000 €
  • OU vendre à 315 000 € mais sans la commission agence et prendre cette commission de 15 000 € pour eux

→ Petite note : attention, pour ça il faut s’impliquer ! une fois que vos coordonnées (mail + téléphone) sont affichées et que votre annonce est diffusée sur un site entre particuliers, vous risquez d’être harcelé(e), surtout si votre bien est situé dans un marché à flux tendu comme Paris.
Il faut donc a minima que vous puissiez gérer vos appels et mails en journée ! (vacances, freelance, …)

→ Petite note 2 : ayez une bonne organisation des visites en les regroupant : en plus de minimiser le nombre d’allers / retours à votre domicile, vous créerez une émulation sur votre bien en faisant en sorte que les acheteurs se croisent.

Ils souhaitent donc vendre entre particuliers, et il faut avouer que diffuser une annonce sur LeBonCoin ou PAP est vraiment à la portée de tous, aussi bien techniquement que financièrement.

Également, le côté humain entre en jeu : beaucoup de vendeurs ont plaisir à parler de leur maison / appartement. Ils sont d’ailleurs souvent les plus à même de le faire et ont certaines informations qu’un agent immobilier n’aurait pas, comme par exemple sur le voisinage.

Il suffit d’ajouter une petite dose d’M6 pourvu qu’ils aient déjà regardé une émission de Stéphane Plaza (“Chasseurs d’appartements”, “Maison à vendre”, “Recherche appartement ou maison”) et ils ont tout de suite envie de se prendre au jeu.

Enfin, juridiquement, c’est tout simple : dans les 2 cas (entre particuliers ou agence), on passe par le notaire pour signer l’acte authentique. Encore un frein en moins.

Ça paraît génial tout ça, mais qu’est-ce que ça donne concrètement ?

Là c’est moins rose : finalement, seule à peine 1 vente sur 5 en France a été réalisée entre particuliers

Quelles en sont les raisons ?

1. L’estimation

D’abord, le côté affectif qui prime : le particulier estime lui-même son bien et a systématiquement tendance à le surévaluer.
Il s’est adapté à ses défauts et ne voit que ses qualités : “ah mais si le bien du voisin s’est vendu XXX €, le mien vaut beaucoup plus !”.

Du coup, la vente traîne : un bien à un prix trop élevé n’attire pas d’acheteurs, donc peu / pas de visites.

→ dans ces cas-là, n’hésitez pas à faire faire une / des estimations par des professionnels, même si vous ne leur signez pas de mandat ! ils le font gratuitement 🙂

2. Ils n’attirent pas suffisamment d’acheteurs

Être visible sur les sites entre particuliers ne vous permet de toucher qu’environ 25% du marché.

Bien évidemment, ces 25% peuvent tout à fait suffire, selon votre bien et sa localisation.

Mais dans beaucoup de cas, vous aurez besoin de sites tels que SeLoger, Logic-Immo, Explorimmo qui sont réservés aux professionnels.

Seuls les professionnels peuvent diffuser dessus et vous devrez donc leur signer un mandat pour pouvoir attirer ces acheteurs.

3. Ils n’attirent pas les bons acheteurs

La qualité moyenne d’une annonce entre particuliers est assez basse : description imprécise ou mal hiérarchisée, photos de mauvaise qualité ou dans un mauvais ordre, intérieur mal rangé, photos ne mettant pas en valeur le bien, pas de visite virtuelle ou de plans … les raisons sont nombreuses.

Pourtant, toutes amènent au même résultat : les acheteurs, dès l’annonce, n’arrivent pas à se projeter, et passent à l’annonce suivante.

Par ailleurs, il faut filtrer les acheteurs qui vous contactent pour éviter de faire visiter à des touristes, vous faisant ainsi perdre du temps et de l’énergie.

Pour cela, il suffit de leur poser quelques questions très simples.

En complément, je vous invite à lire cet article que nous avions écrit qui aborde en détail le sujet : https://welmo.fr/blog/filtrer-acheteurs-immobilier/

Alors il faut passer par une agence ?

Pas si l’on en croit cet article : l’agent immobilier est le 2ème métier le plus détesté par les Français.

Concrètement, en plus de l’image très “requin” de la profession, leurs commissions sont jugées beaucoup trop élevées : ces 15 dernières années, les prix de l’immobilier se sont envolés alors que les pourcentages de commissions sont restés les mêmes.

vendre agence immobilière particuliers

Source : http://www.immobilier-danger.com/Une-evolution-des-prix-immobiliers-713.html

Et le soucis, c’est que ces commissions peuvent bloquer une vente.

En effet, un bien ayant un prix affiché trop haut suite à l’ajout de la commission d’agence n’attirera pas les acheteurs potentiels.

Par ailleurs, beaucoup d’agences traditionnelles :

  • travaillent avec une grande proportion de mandats simples, ce qui nuit à la qualité de leur travail.
    Le sujet a été abordé plus en détail ici : https://welmo.fr/blog/mandat-exclusif/
  • n’ont pas pris le virage du numérique, et elles travaillent encore comme elles travaillaient il y a 10 ans : pas de visite virtuelle, de plans en 2D et 3D, de géolocalisation …

Bien évidemment, pas de généralités !

Beaucoup d’agents travaillent très bien et c’est également ce pourquoi ils sont bien établis.
Ils travaillent localement dans un secteur qu’ils maîtrisent sur le bout des doigts et sont recommandés par leurs clients satisfaits.

C’est d’ailleurs ce que l’on vous conseille si vous souhaitez passer par une agence immobilière traditionnelle : demandez à votre entourage avec qui ils ont vendu leur bien et s’ils ont été satisfaits (attention, il faut que ce soit sur le même secteur).

Sinon, pour répondre à toutes ces problématiques, dans un cas comme dans l’autre, on a créé WELMO : un service moderne et efficace pour vendre votre bien immobilier.

  1. On vous envoie un photographe professionnel pour prendre des photos Haute Définition de votre bien ainsi qu’une visite virtuelle et des plans.
  2. On réalise ensuite avec ces éléments une annonce professionnelle de votre appartement ou maison, permettant aux acheteurs de se projeter davantage
  3. Votre annonce apparaît sur l’ensemble des sites immobiliers pour toucher 99% d’acheteurs.
  4. Placez vos disponibilités de visites sur votre agenda dans votre espace vendeur personnalisé.
    Nous filtrons les acheteurs intéressés et vous faites visiter votre bien.
  5. À la suite de la visite, nous rappelons les acheteurs pour savoir s’ils souhaitent se positionner et vous transmettons leurs feedbacks.
  6. Nous nous occupons de la négociation et vous accompagnons jusqu’à la signature chez le notaire.
  7. Vous aviez choisi une de nos 2 offres : soit une prestation de service à payer en amont à 990 € (7 jours d’essai gratuit, visite virtuelle et plans en option à 490 €) ou un mandat de vente avec une commission, seulement en cas de vente, à 4990 € à la charge de l’acquéreur.

N’hésitez pas à demander une estimation gratuite de votre bien ici : https://welmo.fr/estimation

Date de mise à jour : 01/08/2018

Par | 2018-08-01T16:50:02+00:00 16 août 2017|Vente immobilière|