Accueil » Tout savoir sur le métier de mandataire

Tout savoir sur le métier de mandataire

À quelques exceptions près, le métier de mandataire immobilier est très similaire à celui de l’agent immobilier. Le professionnel doit, en effet, accompagner des personnes à aller au bout de leur projet immobilier. Rédaction d’annonces immobilières, visites de logements, négociations entre les différentes parties prenantes font partie intégrante de son quotidien. Que réalise un mandataire immobilier plus précisément ? Quel est son salaire et comment exercer cette fonction ? Voici tout ce que vous devez savoir sur cette profession de plus en plus populaire en France.

Le métier de mandataire immobilier : réaliser des transactions immobilières

La mission principale du mandataire immobilier est de réaliser des transactions immobilières. Agent commercial indépendant, chaque jour, il loue et vend des biens immobiliers en mettant en relation des acheteurs et des vendeurs ou des locataires et des bailleurs. Bien sûr, il effectue également d’autres tâches annexes et peut rédiger des annonces immobilières, procéder à de la prospection afin de compléter son portefeuille immobilier ou encore gérer les différentes formalités administratives inhérentes à une vente.

À ce stade, vous avez peut-être l’impression de lire la description du métier d’agent immobilier. Il existe, toutefois, quelques différences entre ces deux professionnels. En l’occurrence, contrairement à l’agent immobilier, le mandataire n’a pas de local et peut exercer depuis son domicile. Autre différence, si l’agent immobilier peut être employé au sein d’une agence immobilière, le mandataire est, lui, forcément un professionnel indépendant. Il gère son emploi du temps et sa rémunération à sa guise. 

Enfin, contrairement à l’agent immobilier, le mandataire immobilier ne dispose pas de la carte professionnelle (la carte T). Cela signifie qu’il agit pour le compte d’un mandant (une agence immobilière ou un réseau d’agences), mais jamais en son nom. De la même manière, il ne peut pas rédiger de compromis ou de promesse de vente. Il ne peut pas non plus encaisser de fonds de la part des clients.

Comment devenir mandataire immobilier et quelles sont les qualités requises ?

La formation à suivre pour exercer en tant que mandataire immobilier

Pour exercer le métier de mandataire immobilier, vous n’avez pas besoin de diplômes spécifiques. En revanche, il est toujours conseillé d’avoir certaines connaissances financières, économiques et immobilières. Notez que certaines agences et certains réseaux d’agences proposent des formations en interne. Dès lors, vous disposez du bagage suffisant pour exercer en toute sérénité.

En l’occurrence, chez Welmo, nous avons développé notre propre formation initiale et continue vous permettant de réussir dans ce secteur. La Welmo Academy vous forme alors sur l’aspect technique, légal et immobilier du métier. Tout au long de votre carrière, vous profitez ensuite d’ateliers spécifiques sur des sujets tels que le marketing, la prospection commerciale ou encore la gestion des outils afin de vous permettre de progresser et d’être encore plus efficace. 

Les qualités indispensables au métier

Bien qu’il n’existe pas de diplômes spécifiques pour exercer, vous devez jouir de certaines qualités indispensables. En l’occurrence, vous devez être curieux, afin de compléter vos connaissances en droit commercial et en droit de l’immobilier, notamment si ces domaines vous sont étrangers. 

De la même manière, vous devez être doté d’un bon sens du relationnel. Vous allez accompagner quotidiennement des couples, des familles et des jeunes célibataires à trouver le bien de leur rêve. Il s’agit d’une étape capitale pour ces personnes qui vous accordent leur confiance. En outre, vous devez avoir certaines aptitudes en négociation. Avoir un excellent oratoire et savoir convaincre son interlocuteur font également partie du métier.

Le statut pour exercer en tant que mandataire immobilier

Comme expliqué précédemment, le mandataire immobilier est un indépendant. Il peut donc travailler en créant une micro-entreprise, une SASU ou encore une EURL selon ses préférences et sa situation. Notez également que le mandataire immobilier peut aussi opter pour le portage salarial dans le cas où il serait à la recherche de plus de sécurité.

Les avantages de la profession

Une grande liberté dans l’exercice de ses fonctions

Le mandataire immobilier est un agent commercial indépendant. À ce titre, il est libre de gérer son emploi du temps comme il l’entend. Il a, en outre, la possibilité d’œuvrer depuis son domicile. Notez également que bien qu’il travaille pour le compte d’un réseau d’agences ou d’une agence immobilière, il n’existe aucun lien de subordination entre les deux parties. L’agence qui vous mandate ne peut pas vous imposer d’atteindre des objectifs financiers, ou d’être présent dans ses locaux à certains horaires.

Une rémunération attractive

Le mandataire immobilier peut jouir d’une rémunération confortable encadrée par la loi Hoguet. Bien que ce professionnel ne profite pas d’un salaire fixe, ses revenus dépendent entièrement de son travail, du dynamisme du marché ou même du réseau qu’il a su se constituer. 

Généralement, le mandataire obtient entre 50 % et 70 % des honoraires sur une vente immobilière. Vous avez, en outre, la possibilité d’agir sur votre rémunération : plus vous travaillez, plus vous aurez l’occasion de réaliser des transactions immobilières, et plus vous bénéficiez d’un salaire attractif.

Une évolution de carrière en réseau de mandataires

De plus en plus de mandataires immobiliers font le choix d’intégrer des réseaux d’agences tels que Welmo. Dès lors, ils profitent de la notoriété de la structure et peuvent toucher plus de clients. Ils disposent également d’outils techniques leur permettant d’améliorer leur productivité. 

Autre atout et non des moindres, les réseaux d’agences proposent souvent des formations continues. Ainsi, les mandataires peuvent se former tout au long de leur carrière et gagner en compétences. Notez, toutefois, qu’en contrepartie, le réseau se rémunère en prélevant un certain pourcentage chaque mois sur les commissions du mandataire.

Profession attractive en tout point de vue, le métier de mandataire immobilier n’a pas fini de faire parler de lui ! Si, vous aussi, avez envie de tenter votre chance, prenez toutes les précautions nécessaires. 

Renseignez-vous bien sur le métier au préalable afin d’être certain qu’il vous corresponde, pensez à vous constituer une trésorerie de départ et choisissez votre réseau ou votre agence immobilière avec soin. Enfin, même si aucun diplôme n’est requis, ne négligez pas la formation. Sans un minimum de connaissances théoriques, réussir dans ce métier exigeant peut s’avérer compliqué.