Crédit immobilier : faire appel à une banque ou à un courtier ?

Vous projetez d’acheter un bien immobilier et vous réfléchissez au financement de ce dernier ? De plus en plus de français profitent des taux bas et ont recours à un crédit immobilier pour financer leur achat.

Comment procéder pour trouver votre crédit immobilier ? S’adresser à sa banque, à qui on est fidèle depuis toujours ou passer par un courtier ? Quelle est la meilleure solution ?

 

Demander un crédit immobilier directement à sa banque

prêt immobilier banque

Vous y avez vos comptes depuis toujours et vous êtes en confiance avec votre conseiller, il est donc normal de vouloir en premier lieu s’adresser à votre banquier pour votre achat immobilier.

L’avantage, s’il vous connait, c’est qu’en effet il voudra vous « garder » et vous fera surement une offre de crédit immobilier attractive. Il connait votre profil, vos revenus et dépenses, l’étude sera donc plutôt rapide. Vous aurez également une plus grande marge de manœuvre dans la négociation.

De plus, cela vous permet de regrouper toutes vos opérations bancaires et prêts au sein du même organisme, pour en faciliter la gestion.

L’inconvénient, comme dans tout quand vous faites appel à un seul organisme vous n’aurez pas de point de comparaison et il sera difficile pour vous de mettre votre banque en concurrence. Votre banquier n’a pas main libre sur les taux qu’il propose et reste lié votre banque. Vous n’aurez donc peut-être pas le meilleur taux du marché.

Vous pouvez, si vous avez du temps, aller démarcher chaque banque pour mettre la votre en concurrence et vous renseigner sur les conditions d’obtention de crédit immobilier. Mais cela est très chronophage.

 

Faire appel à un courtier pour son crédit immobilier

Autre solution qui vous permettra de gagner du temps (et surement de l’argent) : faire appel à un courtier. Vous êtes frileux à cette idée ? +35% des français ont recours aux services d’un courtier pour trouver leur prêt immobilier.

Il faut également savoir que pour le particulier le service d’un courtier est généralement gratuit dans le cadre d’un emprunt immobilier. C’est la banque à qui il amène des clients qui le rémunérera. Attention à certaines sociétés qui peuvent demander des frais de courtage entre 900 € et 1 500 €.  Néanmoins ne prenez pas peur, ces tarifs sont normaux et les montants peuvent correspondre aux frais de dossier qu’appliquera de toute façon votre banque.

 

Un gain de temps et d’argent

Le courtier va présenter votre dossier à différentes banques, et mettra leurs offres en concurrence à votre place. Le courtier a des relations privilégiées avec les banques et puisqu’il leur apporte du volume, il peut plus facilement que vous négocier de meilleurs taux. On estime que vous pouvez en moyenne gagner entre 0,5% et 1% par rapport à ce que vous obtiendrai directement d’une banque.

La réputation du courtier est mis en jeu à chaque présentation de dossier. Aussi il s’assurera donc en amont que votre dossier est solide et complet avant de les proposer aux banques. Cela augmentera considérablement vos chances d’obtenir votre crédit immobilier.

 

CDI : statut obligatoire pour emprunter ?

On l’entend constamment : « je ne suis pas en CDI donc je pourrais pas emprunter. ». Faux. Si emprunter lorsqu’on est en freelance, CDD ou auto-entrepreneur à ses débuts peut relever du parcours du combattant, cela n’est pas mission impossible.

Pourquoi ? Car les banques préfèrent assurer leurs arrières en choisissant des personnes ayant la capacité de rembourser leur emprunt. Certaines appliquent d’ailleurs des exigences très pointues concernant votre ancienneté dans une société ou votre niveau de revenus. Et cela ne va pas en s’améliorant puisque les taux sont très bas, la demande d’emprunt a fortement augmenté et les banques ont donc renforcer les conditions d’accès au crédit immobilier.

L’avantage c’est que le courtier ne s’arrêtera pas sur votre statut d’emploi et sera plus ouvert pour écouter votre projet dans sa globalité. Il consacrera un peu plus de temps à votre dossier et saura mettre en avant les éléments mettant en valeur votre profil.

 

Un expert à votre écoute

Le courtier est un professionnel qui a suivi une formation adaptée et qui connait parfaitement le marché de l’immobilier et les réglementations qui y sont liées. Ce marché est en constante évolution et complexe, le courtier saura vous expliquer tout ce qu’il vous faut savoir sur le sujet : l’assurance emprunteur, les modalités de remboursement, droits et obligations liés, etc.

Il est là pour vous conseiller et vous présenter des options intéressantes auxquelles vous n’auriez peut-être pas pensé.

 

Choisir son courtier

Si vous choisissez de passer par un courtier attention à bien le sélectionner. Ne choisissez pas un courtier dont le siège social est à l’étranger ou un courtier qui exigerait des frais avant que le contrat soit validé.  Vous ne devez verser aucune commission avant la signature de l’acte chez le notaire (article L 321-2 du code de la consommation).

Renseignez-vous également sur l’ancienneté du courtier et n’hésitez pas à regarder les avis clients.

Nous avons sélectionné pour vous deux courtiers de confiance :

meilleur taux logo

  • MeilleurTaux : vous pouvez faire de nombreuses simulations de prêt sur leur site internet et/ou prendre rendez-vous avec un conseiller directement en agence. Cela vous permet de rencontrer votre courtier, ce qui peut faciliter les échanges.
  • Pretto Pretto logo: vous propose des démarches entièrement en ligne ou par téléphone, sans contact physique. Idéal si vous ne souhaitez pas particulièrement vous déplacer.

 

Un dernier conseil pour votre crédit immobilier ?

Ne vous focalisez pas uniquement sur le taux de votre crédit immobilier. Si c’est en effet une variable importante, vérifiez également les coûts annexes qui pourraient venir gonfler le coût global de votre projet. Exemples : assurance du crédit, rapatriement de vos comptes bancaires au sein de l’établissement, etc.

L’assurance emprunteur est souvent négligée, hors elle peut représenter jusqu’à 30% du coût total de votre crédit ! A lire aussi : Comment bien choisir son assurance de prêt immobilier ?

 

Conclusion

Il n’y a pas de bonne ou mauvaise solution, l’important est que vous soyez à l’aise avec votre interlocuteur pour mener à bien votre projet. Si votre banque vous propose un taux attractif pour votre crédit, c’est parfait, rien ne vous empêche par la suite de changer l’assurance emprunteur si celle-ci est onéreuse. Sachez également que les courtiers peuvent être sollicités pour trouver la meilleure assurance emprunteur.