Comparer les offres de prêt immobilier

Vous êtes sur le point de vous lancer dans votre premier achat immobilier ? C’est une des décisions la plus importante de votre vie et si vous voulez que tout se passe pour le mieux, il faut bien vous préparer. Vous allez vite devoir vous intéresser aux moyens de financement, et donc éventuellement demander un prêt immobilier.

Le crédit immobilier est un produit complexe, il est important de comprendre de quoi il se compose pour pouvoir comparer efficacement les différentes offres de prêt. Pour avoir une offre intéressante, il est important de comparer les propositions des banques.

Le taux de crédit immobilier est une variable importante mais il est parfois trompeur : des autres paramètres entrent en compte. Le coût total du crédit, TAEG, vous donnera une meilleure vision de la qualité de l’offre. Et si vous comptez solder votre crédit avant son terme, il faut faire attention aux conditions.

Nous avons choisi de reprendre avec vous les grandes lignes d’une offre de prêt immobilier.

 

De quoi est composée une offre de prêt ?

Comme évoqué plus haut, il ne faut pas se focaliser sur le taux d’intérêt de l’emprunt immobilier. C’est un point très important, mais d’autres frais peuvent vite faire monter l’addition :

  • L’assurance emprunteur
  • Les frais de dossier
  • Les frais de garanties
  • Les frais de courtage (si vous faites appel à un courtier)

Ces paramètres sont comparables seulement sur des offres à durée, montant et profil similaires. La durée joue beaucoup sur le montant total des crédits immobiliers, tout comme l’apport personnel ou votre profil.

 

Les intérêts de crédit

contracter un prêt immobilierLe taux immobilier est souvent la première chose à laquelle on s’intéresse pour son financement. Il est vrai que c’est un bon indicateur mais ce n’est pas le seul. Certaines banques proposent des taux d’intérêts très bas parce qu’elles savent qu’elles seront gagnantes sur d’autres points. Ce taux va fixer la rémunération du capital prêté, c’est la somme que vous avez à payer à la banque en échange du prêt.

Vous pouvez souscrire à un taux constant, qui est fixé à la signature de l’offre de prêt et qui ne changera pas, ou à un taux variable qui pourrait changer dans le bon, ou le mauvais sens. Les taux proposés par les banques sont en effet impactés par les taux directeurs des banques centrales : la BCE (banque centrale européenne) pour la France.

Selon les politiques mises en place par l’Europe, les taux de crédit peuvent changer rapidement. Ils n’ont jamais été aussi bas que ces dernières années mais la BCE a annoncé une remontée des taux directeurs pour le deuxième semestre 2019. Donc si vous souhaitez acheter, ne perdez pas de temps.

 

L’assurance emprunteur

Un prêt immobilier s’accompagne forcément d’une assurance emprunteur. Elle vous protège en cas de perte de revenus subite due à un accident de la vie, afin d’éviter les défauts de paiement, sous certaines conditions.

La banque auprès de laquelle vous souscrivez votre crédit vous proposera son assurance, mais vous pouvez aussi opter pour la délégation d’assurance. Attention cependant, c’est la banque qui définit les conditions que doit remplir votre assurance de prêt et se réserve le droit de refuser de vous faire un crédit si l’assurance choisie ne les respecte pas.

Le contrat souscrit par une assurance extérieure sera souvent plus adapté à votre profil et donc plus avantageux. Mais ce n’est pas toujours le cas, il est parfois plus avantageux de passer directement par votre banque. Encore une fois, n’hésitez pas à comparer.

Si cela vous parait fastidieux, sachez qu’il est également possible de passer par un courtier en assurance emprunteur. Il va comparer directement l’offre de votre banque et des délégations pour vous aider à trouver la meilleure offre.

 

Les frais de mise en place

Parmi les frais de mise en place, la garantie représente un coût non négligeable. Elle protège la banque du défaut de paiement et contre les potentielles difficultés financières de l’emprunteur. Ainsi, les banques demandent par exemple à des sociétés comme le Crédit Logement de se porter caution pour le crédit contre rémunération (cela peut aller jusqu’à 1% du coût du crédit).

prêt immobilier

Les banques mettent souvent en place des frais de dossier pour l’étude et le montage de votre dossier. Ces frais sont généralement compris entre 500 € et 2 000 €. Faites appel à un courtier immobilier en ligne comme Pretto.fr, ils négocient directement pour vous les frais de dossier tout en vous évitant de payer des frais de courtage.

 

Servez-vous du TAEG

Vous savez maintenant quels sont les coûts qui composent une offre de prêt. Heureusement, il existe un taux qui va vous simplifier la vie : le Taux Annuel Effectif Global (TAEG). Il résume tous les coûts et vous permet de comparer simplement les offres. En effet, à l’aide d’un comparateur en ligne, vous pourrez retrouver rapidement trouver la banque proposant le meilleur taux.

Il est défini par le code de la consommation : il n’est pas parfait, mais sa normalisation vous permet de faire une comparaison simple des offres qui vous sont faites. Les banques ont obligation de le faire apparaître sur leur offre.

 

Quelles conditions ?

Les conditions sont aussi une variable à bien prendre en compte. Si vous pensez déménager avant d’avoir remboursé intégralement votre crédit, le TAEG ne sera pas un indice précis. Il faut que vous calculiez le coût de votre crédit sur n années pour bien comparer.

Dans cette même situation, il faut faire attention aux IRA (indemnités de remboursement anticipé). C’est la somme que vous aurez à payer à la banque si vous remboursez votre crédit avant terme. Sachez qu’en fonction des offres des banques, il est possible de souscrire un crédit sans IRA.

 

Vous voilà paré(e) pour aller chercher l’offre de prêt la plus avantageuse pour vous !