Prêt relais : tout ce qu’il faut savoir

Vous avez eu un coup de cœur pour un logement mais vous n’avez pas encore vendu votre bien actuel ? Vous pouvez alors opter pour un prêt relais qui vous permettra de faire la transition entre les deux transactions immobilières. Quels sont les types de prêts relais ? Quels avantages et inconvénients ?

 

Prêt relais

Sommaire

Définition

Le prêt relais est un crédit immobilier de courte durée, destiné aux propriétaires qui souhaitent acheter un nouveau bien immobilier avant la vente de leur bien actuel.

En effet, lorsque vous avez un projet immobilier, cela signifie emménager dans un nouveau bien. Aussi, une question s’impose : devez-vous vendre avant de commencer à chercher un nouveau bien ? Ou devez-vous acheter en premier ?

Parfois, le choix s’impose à vous si vous avez un coup de cœur pour un bien. Pour éviter d’avoir à abandonner cet achat et éviter les doubles charges, vous pouvez alors opter pour un prêt relais. Dans ce cas, la banque vous avancera entre 50% et 80% de la valeur estimée de votre bien en vente, selon la probabilité qu’il se vende rapidement. Par exemple, si vous vendez un bien à 150 000€, la banque pourra retenir entre 75 000€ et 120 000€ pour vous proposer un prêt.

Aussi, cela reposera sur l’estimation précise de votre bien réalisée au préalable et l’avancée de votre projet de vente. Plus la probabilité de vendre rapidement sera importante, plus le montant de votre prêt pourra être élevé. C’est le cas si vous avez déjà signé un compromis de vente par exemple.

 

RDV en ligne

Durée d’un prêt relais

Il s’agit d’un emprunt de courte durée en raison de sa fonction principale : vous aider financièrement en prenant le relais en attendant la vente de votre bien. Sa durée est donc de 12 à 24 mois. Vous disposez ainsi de deux ans maximum pour vendre votre bien.

Les différents types de prêts relais

Il existe ensuite différents types de prêts relais selon votre situation.

Le prêt relais sec

Le montant d’un prêt relais sec couvre le montant du nouvel achat. Cela peut être est intéressant lorsque le montant de votre nouvel achat est inférieur à la valeur du bien en vente. Cela vous permet de ne pas souscrire d’emprunt complémentaire. Cela peut être le cas si vous déménagez dans une ville où les prix de l’immobilier au mètre carré sont moins élevés ou si vous optez pour un logement plus petit suite au départ des enfants par exemple.

Le prêt relais adossé

A l’inverse, vous pouvez déménager dans un bien plus grand ou changer de lieu de vie. Dans ce cas, si le prix de votre achat est supérieur à votre prix de vente, le prêt relais adossé complété d’un prêt immobilier classique vous permet de financer cet achat.

Le prêt relais rachat

Ce type de prêt permet à votre banque de racheter votre prêt immobilier actuel pour vous éviter d’avoir à payer deux mensualités en même temps. Cela permet alors de faire baisser votre taux d’endettement. Attention toutefois, ce prêt relais est plus onéreux car vous aurez des indemnités de remboursement anticipé à payer en raison du rachat de votre prêt immobilier actuel.

Pret relais

Les avantages

L’avantage principal du prêt relais est la flexibilité. Vous pouvez ainsi acheter avant d’avoir vendu votre bien actuel et ainsi ne pas passer à côté de votre coup de cœur ! De même, vous n’avez pas à envisager un logement de transition après avoir vendu votre bien.

Par ailleurs, cela vous laisse le temps de trouver le bon acquéreur et de vendre au meilleur prix sans avoir à vous précipiter pour vendre votre bien le plus rapidement possible.

Les inconvénients

L’un des inconvénients est sa durée. En effet, la durée maximale du prêt est de deux ans, or le temps de vente d’un bien immobilier peut parfois être rallongé. Le risque est donc de ne pas trouver d’acquéreur avant la fin du crédit. Dans ce cas, la banque peut exiger le remboursement du prêt à la date prévue ou proposer de le convertir en crédit immobilier classique si votre taux d’endettement le permet.

Aussi, si votre logement actuel n’est pas suffisamment attractif (état, localisation etc), il est préférable d’attendre d’avoir vendu avant d’acheter.

Autre inconvénient, ces prêts présentent souvent des taux d’emprunt plus élevés qu’un crédit immobilier classique. En 2022, le taux peut grimper jusqu’à 1,90% !

Vous avez un projet immobilier ? Téléchargez gratuitement votre guide vendeur pour vous guider étape par étape dans la vente de votre bien.

 

Guide vendeur