Les prix des diagnostics immobiliers

Vous vendez votre logement et devez alors réaliser vos diagnostics immobiliers obligatoires ? En tant que propriétaire vendeur, ces derniers sont à votre charge. Il est donc important de bien se renseigner en amont sur le prix du diagnostic immobilier, afin de s’assurer de payer un prix juste.

En effet, le prix du diagnostic immobilier est fixé librement par le professionnel, et dépend de divers facteurs. Il peut donc varier fortement d’un professionnel à l’autre, ou encore d’une ville à une autre.

Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons décrypté pour vous les prix moyens pratiqués par les diagnostiqueurs immobiliers.

Quels sont les diagnostics immobiliers obligatoires ?

Lors d’une vente immobilière, vous devez obligatoirement fournir à l’acquéreur de votre bien certains diagnostics immobiliers. Selon l’ancienneté et la localisation de votre logement, vous n’aurez pas à tous les réaliser.

Voici les principaux diagnostics à réaliser :

  • Le diagnostic de performance énergétique – DPE
  • L’amiante (pour tous les biens construits avant le 1er Juillet 1997)
  • L’état d’installation de gaz et/ou d’électricité (pour les installations de plus de 15 ans)
  • Le Constat des Risques d’Exposition au Plomb – CREP (pour tous les biens construits avant le 1er Janvier 1949)
  • Le métrage Loi Carrez (pour tous les biens en copropriété)
  • Le diagnostic d’État des Risques et Pollutions – ERP (petite exception : ce diagnostic peut être réalisé directement par le propriétaire)

Selon la localisation de votre bien, vous devrez éventuellement réaliser le diagnostic mérule, le Plan d’Exposition au Bruit (PEB) ou encore le diagnostic termites.

Enfin, si votre bien immobilier n’est pas raccordé au réseau d’assainissement public, vous devrez réaliser un diagnostic de votre installation d’assainissement. Ce dernier n’est pas réalisé par un diagnostiqueur immobilier. En effet, seul le Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC) est habilité à réaliser ce diagnostic.

Retrouvez dans cet article la liste des diagnostics immobiliers et leurs durées de validité : Vente immobilière & diagnostics immobiliers : Comment s’y retrouver ?

Bon à savoir

Le diagnostic d’État des Risques et Pollutions (ERP) a remplacé le diagnostic d’État des Servitudes Risques et d’Information sur les Sols (ESRIS) le 3 août 2018. L’ESRIS avait lui-même remplacé le 1er Janvier 2018 le diagnostic d’État des Risques Naturels, Miniers et Technologiques (ERNMT).

Vous pouvez encore parfois retrouver les trois noms pour désigner ce diagnostic.

Faire appel à un diagnostiqueur immobilier

En tant que propriétaire vendeur, vous devez présenter les diagnostics immobiliers obligatoires à l’acquéreur au moment de la signature du compromis de vente au plus tard.

Ces diagnostics sont réalisés par un diagnostiqueur professionnel, disposant d’une certification délivrée par un organisme agréé du COFRAC. Ces diagnostiqueurs certifiés suivent régulièrement des formations (en moyenne un mois de formation par an) et doivent être re-certifiés tous les 5 ans. Assurez-vous que le diagnostiqueur possède une assurance responsabilité civile professionnelle, afin de vous protéger en cas de problème. Vous pouvez trouver ou vérifier la certification d’un diagnostiqueur sur cet annuaire en ligne.

Sachez que les diagnostics immobiliers sont avant tout réalisés à titre informatif. Ils permettent en effet de rassurer l’acquéreur en l’informant sur l’état du bien immobilier et ses équipements.

Le diagnostiqueur se déplace donc chez vous pour les réaliser, puis vous remet par la suite son rapport. Ce dernier peut préconiser des travaux à réaliser et/ou souligner l’existence d’anomalies. Toutefois, afin que ce diagnostic immobilier reste objectif, en aucun cas le diagnostiqueur ne peut réaliser lui-même les travaux, ni vous conseiller une entreprise pour les réaliser.

De manière générale, vous n’êtes pas dans l’obligation de réaliser les travaux préconisés. Toutefois, en présence de termites, ou d’une exposition au plomb trop élevée, les pouvoirs publics peuvent vous imposer d’effectuer les travaux nécessaires.

Comment calculer le prix du diagnostic immobilier ?

Chaque diagnostiqueur fixe librement ses tarifs, qui vont donc varier selon les professionnels. Ainsi, il est important de bien se renseigner en amont afin d’obtenir un prix juste. Le diagnostic immobilier est toujours à la charge du propriétaire vendeur.

Si les tarifs pratiqués pour les diagnostics immobiliers ne sont pas encadrés par la loi, cela ne signifie pas qu’ils sont fixés de manière totalement aléatoire. En effet, ils se basent sur certains critères, tels que :

  • Le type de diagnostic réalisé: la complexité, le temps de réalisation nécessaire, ou encore les compétences requises peuvent varier d’un diagnostic à un autre
  • Les caractéristiques de votre logement : les prix des diagnostics immobiliers diffèrent selon le nombre de mètres carrés et de pièces de votre bien, ou encore selon son ancienneté. Plus simplement : plus votre logement est grand et ancien, plus le diagnostic sera cher !
  • La localisation de votre logement : les tarifs vont également varier selon les villes. Dans les villes où la concurrence est plus rude, les prix sont généralement un peu plus faibles. Cela va également dépendre de la distance de déplacement du diagnostiqueur

Notez que les prix d’un diagnostic immobilier est généralement un peu plus élevé pour une maison que pour un appartement. Cela s’explique notamment par le fait qu’il y a souvent plus de dépendances à évaluer (garages, caves, combles, etc.).

diagnostics immobiliers

Quel est le prix moyen d'un diagnostic immobilier ?

Afin de vous aider à estimer le prix d’un diagnostic immobilier, nous vous donnons les prix moyens généralement pratiqués pour un appartement 3 pièces et une maison 3 pièces. Ces prix sont à titre indicatif, et pour des diagnostics réalisés séparément.

 

Fourchette de prix moyenne (tous biens confondus)

Prix moyen pour un appartement 3 pièces

Prix moyen pour une maison
3 pièces

Prix du diagnostic
loi Carrez

Entre 70 et 120 €

85 €

100 €

Prix du DPE

Entre 90 et 250 €

110 €

110 €

Prix du diagnostic d’installation électrique

Entre 80 et 150 €

85 €

90 €

Prix du diagnostic d’installation au gaz

Entre 105 et 150 €

110 €

110 €

Prix du diagnostic plomb

Entre 130 et 300 €

145 €

195 €

Prix du diagnostic amiante

Entre 80 et 150 €

100 €

105 €

Prix du diagnostic ERPPeut être réalisé gratuitement par le propriétaire en remplissant ce formulaire. Si réalisé par un diagnostiqueur, il faut compter entre 15 et 40 €
Prix du diagnostic assainissementEntre 100 et 150 € (réalisé uniquement par le SPANC)

Comment payer moins cher ses diagnostics immobiliers ?

Ces tarifs moyens ne comprennent pas les éventuels frais de déplacement du diagnostiqueur.  Ainsi, il est souvent beaucoup plus intéressant de faire réaliser plusieurs diagnostics en une seule fois, afin de ne payer qu’une fois le déplacement du professionnel.

De plus, la grande majorité des diagnostiqueurs propose des « packs » incluant la réalisation de plusieurs (voire tous) vos diagnostics, pour un prix total plus faible. Ces packs incluent généralement 6 à 8 diagnostics immobiliers pour des prix moyens autour de 380 € pour un appartement 3 pièces et de 400 € pour une maison 3 pièces. Vous pouvez ainsi bénéficier de tarifs diminués entre 35% et 50% !

Conclusion

Le tarif total de ces diagnostics immobiliers peut peut-être vous paraître élevé. Il inclut à la fois le déplacement du professionnel, la réalisation des diagnostics, qui peut durer parfois plusieurs heures, ainsi que la rédaction du rapport.

De plus, ces diagnostics sont non seulement obligatoires, mais également très importants puisqu’ils vous protègent en cas de vice caché. De ce fait, il est essentiel de bien choisir son diagnostiqueur, et surtout de s’assurer qu’il possède une assurance responsabilité civile professionnelle. Ainsi, en cas de problème, ce sera la responsabilité civile du diagnostiqueur qui sera engagée et non la vôtre.

C’est pourquoi, nous vous conseillons de vous méfier des diagnostiqueurs pratiquant des prix très inférieurs à ceux de leurs concurrents. Ne cherchez pas forcément à faire appel au professionnel le moins cher. Vous devez vous assurer que vos diagnostics soient réalisés par des professionnels certifiés et compétents.

Toutefois, n’hésitez pas à comparer les prix pratiqués par différents diagnostiqueurs près de chez vous, et à demander plusieurs devis gratuits.

Enfin, si un diagnostic immobilier a déjà été réalisé dans le passé, pensez à vérifier s’il est encore valide ! S’il ne l’est pas, ne tardez pas trop avant de le réaliser. En effet, vos potentiels acquéreurs pourraient vous poser des questions liées aux diagnostics pendant les visites, notamment la classe énergétique (obtenue par le DPE) et la surface carrez de votre logement.

Vous projetez de vendre votre bien immobilier ? Découvrez comment Welmo peut vous faire gagner plus sur la vente de votre bien

Retour haut de page